BFMTV

Municipales: pour favoriser la parité, le seuil du scrutin de liste abaissé aux communes de 500 habitants

Un isoloir lors d'une élection (photo d'illustration).

Un isoloir lors d'une élection (photo d'illustration). - Jean-Sébastien Evrard - AFP

Cette mesure a été adoptée par les députés dans la soirée de mercredi, introduite par des amendements de LaREM et du MoDem.

Les députés ont adopté dans la soirée de mercredi l'abaissement du seuil de scrutin de listes aux communes de 500 à 1000 habitants, dans le but de favoriser la parité dans les conseils municipaux. 

La disposition, introduite en commission par des amendements de La République en Marche (LaREM) et du MoDem, abaisse le seuil, précédemment fixé à 1000 habitants par commune pour l'élection de conseillers municipaux au scrutin de liste paritaire, à 500 habitants.

Une mesure à compter des municipales de 2026

La mesure, adoptée à 85 voix pour et 18 contre, s'appliquera à compter des élections municipales de 2026. Son approbation a été saluée par Sacha Houlié, responsable sur ce texte pour la LaREM, comme un "progrès pour l'avancée des femmes en politique". Il permettra selon lui de développer la parité dans les communes rurales tout en respectant le pluralisme. 

Plusieurs députées sont intervenues pendant les débats, rappelant l'importance des lois sur la parité en politique, à tous les niveaux de l'État. La MoDem Élodie Jacquier-Laforge appelant à arrêter de trouver des "arguments pour décourager" les femmes en politique.

C.M. avec AFP