BFMTV

Municipales : Hollande veut l'union de la gauche

A 7h25, tous les jours, retrouvez Véronique Jacquier pour sa chronique RMC politique

A 7h25, tous les jours, retrouvez Véronique Jacquier pour sa chronique RMC politique - -

A l'approche des municipales, les écolos et la gauche de la gauche gardent le silence, comme l'analyse Véronique Jacquier.

Nous approchons des élections municipales. François Hollande demande à sa majorité de se rassembler. Bizarrement on entend plus les Verts, les communistes, Véronique Jacquier...

Plus personne ne bouge une oreille ! Hier le gouvernement dit : pas de coup de pouce pour le Smic au 1er janvier. Pas de réaction à gauche. Ca passe comme une lettre à la poste. Plus fort encore : hier nouvelle phase dans la construction de l'aéroport Notre Dame des Landes près de Nantes. Jean Marc Ayrault annonce, depuis Alger où il est en déplacement, que le préfet de région va signer un arrêté qui autorise le début des travaux, en principe en 2014. Pas un cri d'orfraie chez les écolos ! Alors en coulisse l'un d'eux me dit: "on a écrit un communiqué. On est vigilant. Ayrault commet une faute politique en montrant ses muscles sur ce sujet." Mais ça ne va pas plus loin. J'ai senti les Verts très gênés.

Pourquoi ? Ils négocient en coulisse pour les municipales ?

Oui ! Les enchères montent ! François Hollande veut l'union de la gauche au premier tour. Hier, il reçoit Jean Vincent Plaçé le patron des sénateurs Verts.

Et là le parlementaire sort le grand jeu du rapport de force. Plus de critiques de la politique du gouvernement, si le président pense à la proportionnelle intégrale pour les élections législatives de 2017 ! Il rappelle au président que l'introduction d'une dose de proportionnelle est un engagement de campagne. Jean Vincent Placé suggère même à François Hollande de faire comme François Mitterrand en 1985. De modifier la loi un an avant les élections. L'avantage du passage à la proportionnelle intégrale ? Pas besoin de bousculer la carte électorale. Pas de redécoupage.

Mais la proportionnelle intégrale, ca fait aussi entrer le Front National à l'Assemblée...

Oui. Comme c'était le cas en 86. Je peux vous dire que la proposition de Jean Vincent Placé fait bondir les socialistes. L'un d'eux m'a dit: "les verts font 2% à la présidentielle, ils devraient déjà être contents d'avoir deux ministres et ils nous imposent leur point de vue !".

Ca ne passe pas le coup de la proportionnelle intégrale. François Hollande, lui, aurait prêté une oreille favorable. Cette solution permettrait de sauver les meubles pour les socialistes à l'Assemblée en cas d'échec lors de l'élection présidentielle de 2017.

Un parlementaire socialiste me dit : François Hollande est prêt à tout. La proposition de Placé c'est peut-être le prix à payer pour l'union de la majorité pendant tout le quinquennat.

François Hollande met-il quelque chose en place pour tenir sa majorité à 100 jours des municipales ?

Oui. Le parti socialiste crée un comité de liaison de la majorité. Ca ne casse pas trois pattes à un canard ! En coulisse un proche de François Hollande me dit: "une seule façon de tenir la majorité: il faut tenir les chefs de la majorité". En l'occurrence Jean Vincent Placé. Il n'a pas parlé que de proportionnelle. Il espère une place de ministre un jour ! Pour les socialistes, qui s'étonnent du calme de leurs alliés, c'est cousu...de fil vert...

Véronique Jacquier