× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
L'un des dirigeants de la formation politique Femu a Corsica, Jean-Christophe Angelini, prend la parole lors d'un débat le 3 septembre 2011 à l'université Pascal Paoli à Corte.
 

Déjà au pouvoir dans plusieurs dizaines de communes corses, les nationalistes partent à l'assaut des grandes villes avec des chances de l'emporter à Bastia, tenue par la gauche, et Porto-Vecchio, à droite.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
Votre réponse
Postez un commentaire