BFMTV

Municipales à Paris: les candidats à l'investiture LaREM ont passé leur grand oral

Chacun des candidats disposaient d'1h30 pour convaincre. Il était d'abord entendu seul pendant une heure par la commission et disposait ensuite de 30 minutes pour faire participer ses soutiens.

Les différents candidats à l'investiture LaREM pour les municipales à Paris étaient entendus ce mardi par la commission nationale d'investiture. Hugues Renson a ouvert la marche à 14h, suivi par Benjamin Griveaux à 15h30. Cédric Villani a, quant à lui, été entendu en dernier à 17h.

Hugues Renson a défendu "une candidature de solutions", Benjamin Griveaux, "une candidature qui peut permettre de gagner Paris" et Cédric Villani, "le projet, la vision et la stratégie basés sur la certitude que Paris est une ville singulière".

A l'issue de cette audition, l'ancien porte-parole du gouvernement s'est montré plutôt confiant, si disant "satisfait" de ce grand oral.

"C'est un exercice important. Cela fait un peu plus de 18 mois que je travaille à ces sujets qui sont ceux de la vie et du quotidien des Parisiens", a affirmé Benjamin Griveaux sur notre antenne. Il a salué "une commission indépendante", "qui (lui) a posé des questions sur les sujets qui font le quotidien des Parisiens, des questions sur la métropole, sur les finances de la ville, et qui juge aussi de la solidité des candidats qui se présentent devant elle". 

"Je veux saluer la qualité d'écoute de la commission qui m'a permis de défendre ce projet pour les Parisiens et ses solutions concrètes", s'est réjoui le député Hugues Renson, autrefois proche de l'ancien président Jacques Chirac, qui a toutefois déploré un calendrier jugé précipité, et qui aurait souhaité avoir davantage de temps "pour débattre".

Les candidats avec leurs soutiens

Chacun des candidats disposaient d'1h30 pour convaincre. Il était d'abord entendu seul pendant une heure par la commission et disposait ensuite de 30 minutes pour faire participer ses soutiens. Benjamin Griveaux, qui apparaît comme favori, s'est rendu au siège de LaREM avec une armée de soutiens composée des députés Olivia Grégoire, Sylvain Maillard, Pacôme Rupin ainsi que les ralliés Christophe Bargeton ou Antonio Duarte.

Le député de l'Essonne Cédric Villani, est quant à lui venu accompagné de Mounir Mahjoubi et Anne Lebreton. Il a été acclamé par les vivats d'une vingtaine de partisans à la sortie de son audition. "À l'issue de cet échange ouvert avec la commission, j'ai acquis la conviction que nous devons être investis pour apporter à Paris le renouvellement, un projet politique qui se base sur la nouveauté", a-t-il déclaré.

Le verdict devrait être connu dès mercredi soir, à l'issue d'un bureau exécutif du parti qui permettra d'entériner une nouvelle vague d'investitures pour les prochaines élections municipales de mars 2020.

Cyrielle Cabot avec AFP