BFMTV

Municipales à Paris: "Je m'étais dit: la politique c'est fini!" explique Gaspard Gantzer

Gaspard Gantzer

Gaspard Gantzer - -

Le candidat à la mairie de Paris, Gaspard Gantzer, est revenu sur les raisons de sa candidature aux municipales à Paris.

"Je m'étais dit: la politique, c'est fini!", a expliqué sur notre plateau Gaspard Gantzer, président du mouvement Parisiennes, Parisiens et candidat aux municipales à Paris. "Mais très vite, en découvrant les problèmes des Parisiens, je me suis dit qu'il y avait des choses à faire pour améliorer la propreté, la sécurité et donner un nouveau dessein à cette ville."

"Cette ville ne va pas très bien. 12.000 personnes la quittent chaque année depuis cinq ans. Je suis née dans cette ville, je l'aime plus que tout. J'ai envie que mes enfants puissent y vivre, qu'ils puissent y acheter des appartements, travailler ici. Et c'est cela qui m'a convaincu de m'engager."

"Je ne fais plus de politique nationale"

Interrogé sur sa position sur l'échiquier politique, Gaspard Gantzer, qui ne se réclame d'aucune étiquette politique a réitéré son désir de ne "plus faire de politique nationale."

"Au niveau local, la question ne se pose pas de la même manière. Quand on parle des questions de sécurité ou de propreté, il n'est pas question d'être de droite ou de gauche. Ce que je veux ce sont des solutions concrètes pour les Parisiens."

Circulation du métro toute la nuit

Parmi les grands projets de Gaspard Gantzer, faire circuler les métros toute la nuit. "C'est une solution intéressante pour le week-end", explique t-il. "Mais la vraie priorité c'est de dépolluer le métro. On nous demande d'arrêter d'utiliser notre voiture, mais rien n'a été fait pour dépolluer le métro!"

Quant à un possible rapprochement avec Benjamin Griveaux, Gaspard Gantzer a pour le moment assuré que s'il se lançait dans le combat des municipales c'était "pour aller jusqu'au bout".

Cyrielle Cabot