maio
 

Issus d'un ras-le-bol social et politique, porteurs d'un message antisystème et inclassables dans le champ politique traditionnel, les gilets jaunes et le M5S italien ont des points communs significatifs. A tel point que le vice-Premier ministre Luigi Di Maio se tourne cette semaine ostensiblement vers ses cousins français. Mais cette parenté a ses limites. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire