Bruno Julliard, adjoint d'Anne Hidalgo à la mairie de Paris.
 

DOCUMENT - Alors que le ministre de la Justice présentait ce jeudi son plan pour moraliser la vie publique, Bruno Julliard lui fait parvenir une lettre, afin d'aller plus loin dans la prévention des conflits d'intérêts. 

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Démocratepasfacho
    Démocratepasfacho     

    Il aurait du en parler à son pote Hollande ou Bartolone avant les élections. Le voici qui veut laver plus blanc que blanc

  • lugeot
    lugeot     

    De la part d'une personne qui vit sur le compte de la république depuis qu'il est majeur, cela peut surprendre, il y a les profiteurs directs et les indirects, ceux qui n'ont jamais travaillé, ils ont juste quitté la couveuse socialiste et trouvé un cabinet, un poste , la mairie de Paris recycle d'ailleurs allègrement.

    Démocratepasfacho
    Démocratepasfacho      (réponse à lugeot)

    Mineure il était membre actif d un s'y fixation etudiant

  • lugeot
    lugeot     

    De la part d'une personne qui vit sur le compte de la république depuis qu'il est majeur, cela peut surprendre, il y a les profiteurs directs et les indirects, ceux qui n'ont jamais travaillé, ils ont juste quitté la couveuse socialiste et trouvé un cabinet, un poste , la mairie de Paris recycle d'ailleurs allègrement.

  • iamagic
    iamagic     

    C'est parfait! C'est un calcul certainement pour se débarrasser d'adversaires mais ça risque de leur revenir à eux-mêmes en pleine figure tel un boomerang! Tiens au fiat je crois que Bayrou a aussi un procès d'engagé contre lui pour diffamation, non? Alors on les vire tous?? Pour ma part je n'y suis pas opposé.

    Tarco 14
    Tarco 14      (réponse à iamagic)

    Oui mais on les remplace comment si on les vire tous. D'autres partis auraient-ils un vivier plus importants d'hommes intègres à l'éthique sans faille.

Votre réponse
Postez un commentaire