BFMTV

Moins de procurations, plus d’abstention ?

-

- - -

Vacances, déménagement, empêchement, etc... Le vote par procuration vous permet d'envoyer un mandataire voter pour vous.

Il ne reste plus que quelques heures avant le premier tour des élections municipales pour établir une procuration (qui permet à une personne que l'on a désignée de voter pour nous) si vous ne pouvez pas voter en personne ce dimanche. Et, c'est peut-être une indication quant à la participation des électeurs à ce vote, contrairement à l'élection présidentielle, les commissariats, gendarmeries ou tribunaux ne sont cette fois pas pris d'assaut par les demandes de procuration.

Exemple à Paris, où 49.000 procurations avaient été établies au premier tour de la présidentielle et près de 75.000 au second. On en est loin pour ces élections municipales, avec 33.600 procurations établies fin février. On devrait plafonner à 40 000 d'ici au premier tour.

Pour établir une procuration, que vous pouvez établir dans un Commissariat, une gendarmerie, ou un tribunal de votre lieu de résidence ou de travail, seule une carte d'identité est nécessaire. Celle de votre mandataire n'est pas indispensable, mais vous devrez indiquer son nom, son adresse, sa date et son lieu de naissance. Il faut toutefois que votre mandataire habite dans la même commune que vous, l'arrondissement pouvant être différent à Paris, Lyon et Marseille. Mais attention, la personne qui votera pour vous devra tout de même se déplacer dans votre bureau de vote pour déposer votre bulletin..

Pour RMC, Fabien Crombé a rencontré Philippe Ferrari, commissaire divisionnaire du 14e arrondissement de Paris, qui constate que cette année « il n'y a pas de file d'attente, alors qu'à la présidentielle il fallait faire patienter les gens en dépit d'un renfort à l'acceuil». Il donne pour conseil de « venir avant le vendredi soir, pour pouvoir acheminer les imprimés de vote par procuration par voie postale dans le délai de 24 heures ».

La rédaction et Fabien Crombé