BFMTV

Yves Jégo sur les attentats: "On est sur une forme de guerre mondiale"

Yves Jégo, député UDI de Sine-et-Marne, sur France 3, le 27  juin.

Yves Jégo, député UDI de Sine-et-Marne, sur France 3, le 27 juin. - You Tube - France 3

Le député UDI de Seine-et-Marne a donné son sentiment sur France 3 sur les attentats de vendredi qui ont touché la France et la Tunisie: "On est sur une forme de guerre mondiale, il ne faut pas se leurrer", a-t-il déclaré lors de l'émission "Samedi politique". Le maire de Montereau-Fault-Yonne s'alarme de "conséquences incalculables pour la société française" et de "risques de tension et de racisme exacerbé.

"La génération d'aujourd'hui n'échappera pas à ce conflit avec Daesh sur le terrain. La seule question c'est quand et quelle sera la coalition qui devra aller se battre contre ces fous furieux et ces barbares. Il faut s'y préparer intellectuellement et avoir conscience que nous sommes dans une situation de quasi-guerre mondiale qui nous oblige à de l'unité nationale", ajoute le député.

Une unité qu'Yves Jégo pousse jusqu'à un soutien total du gouvernement sur ce dossier sécuritaire: "Je n'ai aucune critique à faire au gouvernement sur la façon dont il agit. (…) Ceux qui le critiquent ont tort de le faire".

Le député UDI réitère en revanche sa défiance vis-à-vis de la loi sur le renseignement à laquelle il s'était opposé. "Je regrette que le ministre de l'Intérieur essaye de faire croire aux Français qu'une loi quel qu'elle soit puisse empêcher des fous furieux de commettre des actes aussi abominables", déclare-t-il. Les attentats de vendredi ont fait un mort en France, au moins 38 tués et 39 blessés à Sousse, en Tunisie.

D. N.