Éric Woerth
 

Eric Woerth, le premier, s'est exprimé sur Twitter après l'annonce ce mercredi soir de la mise en examen de l'ex-président de la République, Nicolas Sarkozy dans le cadre de l'enquête autour des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de 2007. D'aures cadres des Républicains lui ont emboîté le pas. 

Votre opinion

Postez un commentaire