BFMTV

Martine Vassal estime ne pas avoir perdu Marseille

Martine Vassal, le 24 juin 2020, à Marseille

Martine Vassal, le 24 juin 2020, à Marseille - CLEMENT MAHOUDEAU © 2019 AFP

A Marseille, du fait du vote par arrondissement, la gauche a beau avoir une majorité de voix, elle pourrait ne pas diriger la ville.

Martine Vassal va se battre. Si elle a été battue dans son secteur au second tour des élections municipales, la candidate LR à la mairie de Marseille ne compte pas lâcher la mairie. "Ce soir, je n'ai pas perdu, ce soir, il n'y a pas de majorité à Marseille", a déclaré Martine Vassal.

De fait, la liste d'union de la gauche, menée par Michèle Rubirola, n'a remporté dimanche qu'une majorité relative de sièges au conseil municipal. "Il y a une courte défaite dans mon secteur, dans un contexte national particulier avec une vague soi-disant verte qui a tout emporté", a ajouté Martine Vassal, dans sa permanence du 8e arrondissement.

Des tractations à venir

Dans le 4e secteur de la ville, Martine Vassal (39%) a été doublée en quadrangulaire par la liste du Printemps marseillais, une union de la gauche, menée par Olivia Fortin, cheffe d'entreprise dans l'évènementiel et le cinéma, engagée récemment en politique (42%).

Depuis son QG, Michèle Rubirola a d'ailleurs admis une "victoire relative" mais estime que "la droite n'est plus en mesure de gouverner". Malgré la forte poussée de la gauche et la défaite dans son secteur de la candidate des Républicains: l'issue du scrutin est plus imprévisible que jamais à Marseille, où les résultats de plusieurs secteurs pointent vers une absence de majorité absolue pour élire le maire. Des tractations devraient avoir lieu ces prochains jours pour établir une majorité pour le prochain conseil municipal, fixé au 3e juillet.

IV avec AFP