BFMTV

Marisol Touraine: "François Hollande doit être le candidat de la gauche, je n'ai aucun doute qu'il le sera"

Proche du président de la République, la ministre de la Santé a souhaité que ce dernier se déclare "rapidement" dans la course à 2017 alors que pointe une primaire de la gauche de gouvernement pour le mois de janvier prochain.

"François Hollande doit être le candidat de la gauche, je n'ai aucun doute qu'il le sera et je le souhaite", a assuré la ministre de la Santé et des Affaires sociales Marisol Touraine sur BFMTV et RMC mardi. Proche du président de la République, elle a souhaité que ce dernier se déclare "rapidement" dans la course à 2017 alors que pointe une primaire de la gauche de gouvernement pour le mois de janvier prochain. Ce serait "la meilleure façon d'imposer (leur) agenda" à la campagne, juge-t-elle.

Une fois cela dit, Marisol Touraine a défendu la politique menée depuis 2012 par les gouvernements successifs auxquels elle a participé depuis le dernier scrutin.

Pas de hausse de l'âge légal de départ à la retraite

Interrogée sur une possible revalorisation des retraites, la ministre a estimé qu'"il n'y a pas de diminution de leur pouvoir d'achat", rejetant de facto une augmentation généralisée. 

"Oui, les retraites conservent leur pouvoir d’achat car leur inflation n’augmente pas. (...) Au Parlement des réflexions sont en cours sur une revalorisation du pouvoir d'achat."

Par ailleurs, Marisol Touraine a affirmé que François Hollande ne reviendra pas sur l'âge de départ légal à la retraite (63 ans) en écho aux propositions de la droite qui voudrait en cas de victoire en 2017 repousser ce départ. "Ce n'est pas nécessaire car les comptes des régimes sont à l'équilibre", a justifié la ministre.
S.A.