BFMTV
Politique

Marion Maréchal craint une "France africaine d'ici 2060"

Marion Maréchal en février 2020 à Rome

Marion Maréchal en février 2020 à Rome - Alberto PIZZOLI © 2019 AFP

Marion Maréchal, ex-députée frontiste élue dans le Vaucluse et ralliée à Eric Zemmour pour cette campagne présidentielle, était l'invitée du "Grand Rendez-Vous" d'Europe 1, "Les Echos" et CNEWS ce dimanche. Elle s'est alarmée de la "courbe démographique" actuelle de la France.

Invitée du Grand Rendez-Vous d'Europe 1, Les Echos et CNEWS ce dimanche, Marion Maréchal a fait part de son inquiétude "démographique" pour la France, redoutant à haute voix une "France africaine" à l'horizon 2060.

Maréchal "parle cash"

"Je vais vous parler cash." Sur le plateau du Grand Rendez-Vous d'Europe 1, Les Echos et CNEWS, Marion Maréchal a pris soin de prévenir son auditoire. Se prévalant de l'analyse et des données qu'elle a attribuées à la démographe Michèle Tribalat, l'ex-députée Front national élue dans le Vaucluse et à présent ralliée à la candidature d'Eric Zemmour à la présidentielle au détriment de sa tante Marine Le Pen, a alors lancé:

"Ce que je crois c'est que si nous continuons sur cette courbe, il se peut que d'ici 2060, ce qu'on appelle le 'peuple historique', les natifs soient minoritaires sur le territoire français."

"Nous pourrions avoir demain une France africaine!" a-t-elle complété. "Les cultures africaines sont tout à fait respectables", a-t-elle souligné avant de poursuivre: "Ce serait une France qui porterait le même nom mais ne serait plus la même - plus la même culture, les mêmes moeurs, le même rapport au monde."

Robin Verner
Robin Verner Journaliste BFMTV