× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Marine Le Pen lors d'un meeting à Nantes, dimanche 26 février.
 

En meeting à Nantes dimanche, la candidate du FN a durci son discours et attaqué notamment les médias, qu'elle accuse de soutenir la candidature d'Emmanuel Macron. Une stratégie classique pour un candidat à l'élection présidentielle.

Votre opinion

Postez un commentaire

14 opinions
  • Bibs69
    Bibs69     

    Les journalistes sont des commerciaux de l'information qui vivent en concurrence permanente entre eux Alors le moindre truc vrai ou faux est à vendre. Et si ça ne fait pas recette dans l'immédiat, on enjolive le truc pour le rendre plus attrayant, le tout relayé par des politologues, des sociologues, des philosophes, des sondeurs, des experts en tout, qui débattent allant plus finir. Il n'y a qu'à les voir trépigner sur leur chaise, donnant la bonne parole aux spectateurs en haleine devant leur écran. Ils se prennent pour les personnes les plus importantes au monde pendant un moment qui se répète sans cesse. La consommation de slips est en hausse constante chez cette corporation. La censure me guette

  • Zero de conduite
    Zero de conduite     

    Churchill, qui n’était pas le dernier des idiots en politique disait: Un politicien qui se plaint de la presse c'est comme un marin qui se plaint de la mer.
    Le FN, ne lave pas plus blanc que les autres et fait complètement parti du "système"

    Bibs69
    Bibs69      (réponse à Zero de conduite)

    Tout dépend de l'état de la mer

  • 2017 tout commence aujourdhui
    2017 tout commence aujourdhui     

    Pourquoi nier la vérité, vous croyez vraiment que tous les candidats de droite sont des pourris et tous ceux de gauche des vertueux et tout blanc ? Pourtant, aucune enquête sur les candidats de gauche et aucun article de journaux et tous est dirigée sur ceux de droite, vous avez dit bizarre comme set bizarre

  • René Maz
    René Maz     

    Bien sûr qu'il y a complot, la structure d'Etat est contre elle et derrière Macron !
    Pour Macron, c'est quand l'enquête préliminaire ? C'est quand le juge d'instruction, la perquisition et la mise en examen ? Dans l'affaire SFR/Drahi, c'est quoi la contrepartie ? Pour quoi et en échange de quoi Macron a-t-il accepté ce que refusait Montebourg de toutes ses forces?
    Cela ressemble furieusement à un conflit d'intérêt ou à du trafic d'influence ! Une petite enquête, s’il vous plaît ?

  • ravenshield
    ravenshield     

    Cette est femme à le courage que les hommes candidats à l'élection n'ont pas, elle n'est pas du genre à se laisser dicter ses actes et ses postures. Bravo!, marre des pleutres et des suiveurs de la bien-pensance !

  • doucefrance66
    doucefrance66     

    Tiens, les commentaires ont disparu................ pffff

  • doucefrance66
    doucefrance66     

    Aujourd'hui, les journalistes ne se contentent plus d'informer. Ils veulent faire passer leurs idées gauchistes de bobos friqués. On n'en a cure de leurs opinions, qu'ils se contentent de nous informer.

  • doucefrance66
    doucefrance66     

    Elle a bien raison. Lorsqu'elle est sur un plateau de télé, elle a face à elle une meute de journalistes qui l'empêchent de développer ses idées, qui l'interrompent sans cesse. Ils se comportent comme des juges en train de la condamner. C'est insupportable.

  • euh la
    euh la     

    Sachez messieurs qu'a l'heure d'internet et des réseaux sociaux la censure est un moyen dérisoire et illusoire . A bon entendeur salut !

  • euh la
    euh la     

    C'est pas elle qui a tiré la première !

Lire la suite des opinions (14)

Votre réponse
Postez un commentaire