Philippot quitte le FN: Marine Le Pen dénonce une stratégie de "victimisation"
 

Crise ouverte au FN. Marine Le Pen dit pourtant "respecter" la "décision" de son ex-bras droit de quitter le parti, tout en dénonçant une certaine stratégie de "victimisation". Pour la présidente du parti, Florian Philippot va toutefois "perdre son énergie" car tous ceux qui ont choisi cette voie "ont mené une aventure solitaire" et "ont disparu". 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • euh la
    euh la     

    Le FN a t'il vocation a devenir le parti supplétif des "Républicains" ? Si on en croit la sphère médiatique, ça en prend le chemin .

  • yuropp
    yuropp     

    Entre Mégret et lui, c'est le 2ième énarque à entrer au FN pour en devenir le chef, comme il se doit pour un énarque.
    Comme pour le précédent, la Famille l'a vu venir et l'a viré.

  • Adii93
    Adii93     

    Lorsque cette "stratégie" de victimisation était mise au service du fn ça la dérangé moins lol

  • YesWeekEnd
    YesWeekEnd     

    Le FN a une grande expérience dans la victimisation. Ne vous laissez pas berner...
    Marine dénonce une stratégie de victimisation et par conséquent elle (se) victimise (à son tour) son parti sans avoir l'air d'y toucher.

    Partie de tennis de table en perspective ; qui remportera le prestige d'être la victime de l'autre ?
    SVP, mesdames et messieurs les journalistes, laissez ces remous s'opérer sous silence.

  • SuperPlus
    SuperPlus     

    Marine est la fille de son père... elle ne supporte pas que qui que ce soit ne soit pas e son avis... une drôle d'idée de la démocratie, non?

  • Phil68
    Phil68     

    Belle remise en question , je me plante lamentablement lors de mon débat et je fais pression pour faire sauter mon bras droit ....On se croirait presque dans un parti normal .....

    Siegfried44
    Siegfried44      (réponse à Phil68)

    Presque... car il n'y a pas beaucoup de parti qui sont dirigé uniquement par les membres d'une même famille. C'est un peu un parti monarchique.

  • caramel23
    caramel23     

    pas de souci , il a toujours été loin de faire l'unanimité auprès des électeurs FN !!!!!!

    bergheim
    bergheim      (réponse à caramel23)

    le FN est redevenu un micro parti.

    benpardi!
    benpardi!      (réponse à caramel23)

    Je crains pour toi que tu sois amené à changer d'avis assez vite. S'il crée un parti concurrent, le vieux FN de la tribu Le Pen volera en éclat !

  • Siegfried44
    Siegfried44     

    « Je suis la plus solide et la mieux placée pour 2022 ». Comment peut-elle tenir ce discours, lorsqu’on voit sa performance lors de la campagne présidentielle. Au mieux elle n’a pas les épaules, car elle a démontré qu’elle n’était pas solide face à la pression. Au pire, elle a fait exprès de perdre car elle ne veut pas gouverner le pays. Si le FN était un vrai parti, il choisirait un autre candidat pour la présidentielle. Le FN n’a plus aucune chance de gagner après le départ de Florian Philippot. C’est le seul qui apportait une crédibilité au parti, sa stratégie était la bonne car il a permis d’élargir l’électorat. On le tient pour responsable de la défaite, mais pour ceux qui on suivit la campagne, il faut remarquer qu’il était absent dans la communication lors du deuxième tour. Etrange pour un parti qui voulait gagner, de changer de stratégie de communication au deuxième tour et d’adopter le discours qui les fait perdre depuis de nombreuses années. Plus ça va et plus on peut se demander si le FN n’est pas de connivence avec les parties au pouvoir. C’est l’épouvantail qu’on agite à chaque élection pour faire peur au peuple et pour permettre de faire élire un président que personne ne veut. La politique, c’est du théâtre, merci pour le spectacle, mais si je veux me divertir je vais au cinéma ou je lis un livre. Est-ce qu’il serait possible d’être gouverné par des personnes intègres qui mènent une vraie politique juste et efficace ?

    Casey Ryback
    Casey Ryback      (réponse à Siegfried44)

    Je m'étais posé la même question au lendemain du débat, ce parti a-t-il vraiment vocation à gouverner, quand bien même il lisserait son image et gagnerait des éléctions intermédiaires?
    Cela me rappelle Lepen père qui aurait été déçu d'être au second tour de la présidentielle de 2002 contre Chirac puisque son but n'était pas de gouverner mais de casser la vieille droite du système. Or, en se retrouvant face à son ennemi juré, il se prenait une double défaite politique: le barrage républicain, qui peu importe son adversaire, se serait érigé mais aussi l'occasion manquée de faire prospérer et légitimer ses idées auprès d'une droite traditionnelle (c'est Sarkozy qui s'en chargera en 2007 et Lepen ne fera que 10%).

    vauban
    vauban      (réponse à Siegfried44)

    Plus ça va et plus on peut se demander si le FN n’est pas de connivence avec les parties au pouvoir.
    vous ne seriez pas du genre à croire aux illuminatis ?

    Siegfried44
    Siegfried44      (réponse à vauban)

    C’est étonnant que Marine LE PEN est changé de stratégie au deuxième tour et qu’elle est fait une aussi mauvaise prestation lors du débat. On est en droit de s’interroger sans pour autant être dans la théorie du complot. Connivence ne veut pas dire complot. C’est juste du théâtre. Je pense juste qu’on exagère le danger que représente le FN ce qui permet d’éluder les vraies questions. Pendant qu’on porte notre regard sur le FN, on ne s’interroge pas sur les vrais problèmes. Le monde a changé le danger en politique ne prendra pas forcément la forme qu’on a déjà connue. Il faudrait plutôt s’inquiéter des mouvements identitaires, mais pas seulement. Après c’est qu’une interrogation pas une vérité. Et si le FN et ses idées tombent dans l’oubli ce n’est pas moi que ca peinera.

  • Siegfried44
    Siegfried44     

    « Je suis la plus solide et la mieux placée pour 2022 ». Comment peut-elle tenir ce discours, lorsqu’on voit sa performance lors de la campagne présidentielle. Au mieux elle n’a pas les épaules, car elle a démontré qu’elle n’était pas solide face à la pression. Au pire, elle a fait exprès de perdre car elle ne veut pas gouverner le pays. Si le FN était un vrai parti, il choisirait un autre candidat pour la présidentielle. Le FN n’a plus aucune chance de gagner après le départ de Florian Philippot. C’est le seul qui apportait une crédibilité au parti, sa stratégie était la bonne car il a permis d’élargir l’électorat. On le tient pour responsable de la défaite, mais pour ceux qui on suivit la campagne, il faut remarquer qu’il était absent dans la communication lors du deuxième tour. Etrange pour un parti qui voulait gagner, de changer de stratégie de communication au deuxième tour et d’adopter le discours qui les fait perdre depuis de nombreuses années. Plus ça va et plus on peut se demander si le FN n’est pas de connivence avec les parties au pouvoir. C’est l’épouvantail qu’on agite à chaque élection pour faire peur au peuple et pour permettre de faire élire un président que personne ne veut. La politique, c’est du théâtre, merci pour le spectacle, mais si je veux me divertir je vais au cinéma ou je lis un livre. Est-ce qu’il serait possible d’être gouverné par des personnes intègres qui mènent une vraie politique juste et efficace ?

    vauban
    vauban      (réponse à Siegfried44)

    Plus ça va et plus on peut se demander si le FN n’est pas de connivence avec les parties au pouvoir.
    vous ne seriez pas du genre à croire aux illuminatis ?

  • vauban
    vauban     

    Phil.:
    Ma chère Marine, je pars.
    Je vous aime pas, et je pars.
    Vous n'aurez plus d'adhérent, ce soir.
    Je n'm'enfuis pas. Je vole.
    Comprenez bien, je vole.
    Sans fumée, sans alcool,
    Je vole. Je vole.
    (M.S.)

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire