Marine Le Pen et Nicolas Bay au Parlement européen à Strasbourg en avril 2017 - Sébastien Bozon-AFP
 

La présidente du Front national, devenue députée française en juin, passe son tour pour le scrutin européen de 2019.

Votre opinion

Postez un commentaire