Marine Le Pen ne veut pas le départ de Florian Philippot du Front national
 

Invitée dans la matinale de RTL, la présidente du Front national entend élargir et moderniser son mouvement politique. Le seul, selon elle, en mesure d'être dans l'opposition. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Germinator
    Germinator     

    Sur la fin, on ne peut malheureusement lui donner tort. Voter LR aux législatives, c'est ne pas savoir si son député sera dans la majorité ou dans l'opposition de Macron. Quand c'est flou ... LR aurait dû clarifier la situation qui reste très ambiguë. Ceux qui veulent une opposition à Macron voteront pour le FN plutôt que de se faire trahir par un député élu grâce aux voix de LR mais qui aussitôt élu ira dans les bras de Macron.

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    En fait 101 %, faudrait pas exagérer.

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Faut pas exagérer en fait 101 %

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Le nom du parti nous intéresse assez peu mais bon s'il faut le changer je vous conseille quelque chose qui se termine par "En Marche" ,actuellement très a la mode et tendance.
    J'en profite pour signaler à MLP qu'elle a bien fait de rompre avec Nicolas car selon un récent sondage le FN était un repoussoir pour 53% et NDA 48 %, ce qui nous ferait un total de 102 %.

  • Andréjean
    Andréjean     

    Bien les Patriotes sont surtout a gauche on là bien vu 39/45 , mais en 2017 tous les Français sont des patriotes ou des Républicains!!!!!!!! rebaptisé oui mais pas du nom qui touche des millions de Français qui ne vous suivent pas

  • bergheim
    bergheim     

    logique, les FN ne sont pas des patriotes, ça se saurait ....

  • Picto
    Picto     

    le nom ne changera rien !

    Le FN ou les patriotes, c'est Le Pen père qui l'a créé.
    Et ça restera les inconditionnels du père avec les idées du père.
    Marine est grillée.
    Comme tous ceux qui ont créé "le front".

    Qu'il aillent dans un autre parti de droite (avec l'explosion des LR il y en aura bien un ou deux) et ensuite le tire vers l'extreme droite.

    En étant "propre sur eux" loin, très loin des Le pen et consorts.

Votre réponse
Postez un commentaire