Manifestations anti-CPE de 2006: selon Buisson, Sarkozy laissait entrer "des hordes sauvages dans Paris"

Manifestations anti-CPE de 2006: selon Buisson, Sarkozy laissait entrer "des hordes sauvages dans Paris"
 

Patrick Buisson révèle dans un livre à paraître que Nicolas Sarkozy, alors ministre de l'Intérieur, aurait laissé perdurer des émeutes en plein Paris. Pour en tirer un bénéfice politique à un an de la présidentielle de 2007.

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • nanard08
    nanard08     

    Chers amis BOURDIN , BRUNET et Cie ne pensez-vous pas que la gauche a également laissé pourrir les manifs contre la loi travail sans intervenir!!!!!!!!! C'est trop facile de prendre argent comptant de ce que BUISSON a pu écrire. N'importe qui peut dire n'importe quoi!!!!!!!!

  • nanard08
    nanard08     

    Chers amis BOURDIN , BRUNET et Cie ne pensez-vous pas que la gauche a également laissé pourrir les manifs contre la loi travail sans intervenir!!!!!!!!! C'est trop facile de prendre argent comptant de ce que BUISSON a pu écrire. N'importe qui peut dire n'importe quoi!!!!!!!!

  • beaudolo
    beaudolo     

    L'anti-Sarko, le basching sarko, ça marche toujours, on ne peut que lire ce que les journalistes nous en disent, ceux qui ont voté à 82% pour Hollande. Ne pouvant plus faire l'apologie de Pépère ils démolissent le rival dont ils craignent le retour car ils risquent de perdre leurs avantages fiscaux!

  • sonntag67
    sonntag67     

    La justice française est en possession d'un carnet dans lequel sont consigné les versements du régime libyen à Nicolas Sarkozy à l'occasion de sa campagne présidentielle en 2007. Les sommes concernées atteignent au moins 6,5 millions d'euros. Découvert par la justice néerlandaise, ce carnet est actuellement entre les mains du juge d'instruction parisien Serge Tournaire et de l'Office central de lutte contre la corruption (OCLCIFF).
    le carnet était tenu par un dignitaire du régime, Choukri Ghanem. Ancien Premier ministre puis ministre du Pétrole, ce dernier y aurait notamment consigné une réunion du 29 avril 2007 au cours de laquelle auraient été évoqués trois transferts de fonds au futur président français: un premier de 1,5 million d'euros effectué par Bachir Saleh, directeur de cabinet du «guide», un second de 3 millions par Saïf al-Islam, le fils de Khadafi, et un troisième de 2 millions par Abdallah Senoussi, chef des services secrets intérieurs.
    Il aurait également été question lors de cette réunion de l'impatience des bénéficiaires des fonds, alors que Nicolas Sarkozy venait tout juste de se qualifier pour le second tour de la présidentielle.
    Le rédacteur du carnet retrouvé noyé
    Réfugié en Autriche, Choukri Ghanem avait été retrouvé dans le Danube cinq ans plus tard, au lendemain de la publication d'un document officiel libyen attestant de la décision de principe du régime de financer la campagne électorale de Nicolas Sarkozy. Le carnet avait été découvert par la justice néerlandaise lors d'une perquisition, dans le cadre d'une enquête pour corruption .
    Mouammar Kadhafi avait été tué le 20 octobre 2011, à l'issue d'une guerre civile et d'une intervention militaire occidentale encouragée notamment par Nicolas Sarkozy.

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à sonntag67)

    Dans 9 mois, la justice va sortir des carnets "secrets" sur Hollande, on va aussi s'amuser, à condition que nos journalistes, qui ont voté à 82% pour Pépère en 2012 veuillent bien nous tenir au courant!

  • nenette18
    nenette18     

    C'est à la même époque qu'il a fait arrêter Colonna alors que tout le monde savait où il était et qu'il l'a fait condamner par une Cour spéciale sans aucune preuve, tout ça pour montrer que c'était un ministre de l'Intérieur efficace

  • Facebook-10204618722577221
    Facebook-10204618722577221     

    Qui ne dit rien consent , sacré Sarko il sait bien que plus c'est gros et plus ça passe , il va peut être nous revenir avec une nouvelle marque de karcher !

Votre réponse
Postez un commentaire