× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Mahjoubi: "Si les politiques ont peur d'aller débattre, ils disparaissent" 

Mounir Mahjoubi
 

Invité de Bourdin Direct sur RMC et BFMTV, Mounir Mahjoubi a condamné l'agression de Laurianne Rossi, craignant que la violence à l'encontre des politiques ne les coupe des Français.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Beaucoup mélangent débattre et faire parler d'eux : Mélenchon par exemple.
    Un moyen de ne pas disparaitre.
    Ailleurs ça va être l'oubli :
    Les LR ... à part vociférer (Jacob) ... ils se font oublier.
    Le FN semble avoir pris trop de vacances ; ils disparaissent du "radar"

    A la rentrée ça va être trop tard : la CGT va prendre le crachoir !!!
    Le partis qui "dorment" font en faire les frais.

  • bergheim
    bergheim     

    l'important est que vous fassiez vite les réformes promises, le peuple vous a élu pour ça !!!

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à bergheim)

    Seul une petite partie du peuple a voter pour LREM !!! Le restant n'en veut pas de votre casse sociale !!!!

  • boulette34
    boulette34     

    Ah, parce que les français ne sont pas coupés des hommes politiques ???
    Faudrait qu'il redescende sur terre celui là

  • fumcapt
    fumcapt     

    Débattre suppose que l'on écoute et entende son interlocuteur. Or, les politique n'entendent pas les avis contradictoires, ils veulent imposer leur point de vue car eux seuls détiennent la vérité. Alors, n’écoutez pas la peuple et la colère grandira !!!

    Alpes et lac
    Alpes et lac      (réponse à fumcapt)

    En effet, normalement "écouter son interlocuteur" c'est pour comprendre ce qu'il veut dire.
    Ce n'est pas écouter pour préparer la réponse (passe partout) qu'on va lui faire.

  • sclp
    sclp     

    Les injustices envers le petit peuple, les abus de privilèges des nantis et élus de maire à ministre, oui, tout cela a déjà découpé les français en quatre !

    vauban
    vauban      (réponse à sclp)

    non sans blagues, vous êtes découpé en quatre ?

Votre réponse
Postez un commentaire