× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Thomas Pizon, président de la Conférence des procureurs.
 

François Hollande a adressé ce vendredi une lettre d'excuses aux magistrats après les propos controversés qu'il a tenu dans son livre de confidences. Le chef de l'Etat y avait dénoncé la "lâcheté" de la profession.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • kojiki
    kojiki     

    Une faute impardonnable.

  • beaudolo
    beaudolo     

    "Magistrats et politiques..." un seul objectif, le pouvoir!

  • ABC90
    ABC90     

    Hollande avait raison et du courage ., nous pensons tous cela de ces juges cléments avec les forts et odieux avec les faibles ..... maintenant il n' a effectivement plus le choix que de regretter ce qu'il a dit .

    beaudolo
    beaudolo      (réponse à ABC90)

    Sarko était un faible alors?

    craban4651
    craban4651      (réponse à beaudolo)

    non c'est un manipulateur, c'est autre chose...

Votre réponse
Postez un commentaire