× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Capture.JPG
 

Emmanuel Macron a décidé de reconnaître la disparition et la mort, après tortures, de Maurice Audin, militant communiste et sympathisant de la cause de l'indépendance algérienne, en 1957 en Algérie et qu'elle étaient le fait d'éléments de l'armée française, au sein d'un "système légalement institué". 

Votre opinion

Postez un commentaire