Emmanuel Macron
 

Le président de la République considère que l'antisionisme est "la forme réinventée de l'antisémitisme".

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Lixus
    Lixus     

    Il serait tellement plus crédible s'il rajoutait dans le même temps que l'apartheid est un crime contre l'humanité ...

  • Demokos
    Demokos     

    Le chef de l'état applique cette abomination juridique qu'est la responsabilité collective au peuple français et nous colle le Vel d'Hiv sur le dos, le chef de l'état s'impose au mépris de tous les usages dans une instruction en cours et requalifie le meurtre de Sarah Halimi en crime antisémite alors qu'à aucun moment de l'instruction, ce mobile n'a été retenu.
    A ce degré de complaisance, on peut directement attaquer l'Iran (tant qu'il reste un budget militaire), ce sera un acte d'amour encore plus parlant. L'ennuyeux, c'est qu'on va se faire tirer comme des lapins par de l'armement israélien, vu les quantités phénoménales qu'ils en ont vendu secrètement aux iraniens quand leur ennemi officiel était l'Irak de Saddam ^^
    Monsieur Macron a été extrêmement clair et précis dans le choix de ses mots : l'antisionisme est (et n'est que) la forme moderne de l'antisémitisme, en s'alignant ainsi sur les positions sionistes les plus radicales. Désormais, toute critique envers la politique israëlienne est donc officiellement une position antisémite. Je crois que même Netanyahu n'en espérait pas autant. 60 ans de diplomatie française au Moyen-Orient à la poubelle en une ligne. De Gaulle doit vraiment se retourner dans sa tombe.
    Je n'utiliserai aucune injure dans ce texte car je respecte la fonction du Premier des français. L'homme qui occupe cette fonction, en revanche, ne mérite qu'un crachat de mépris.

  • ♥ de France
    ♥ de France     

    Quelqu'un pourrait dire au pro-sioniste que les élections sont passées ! Pas besoin de faire de zèle, si les extrêmes n'étaient pas là, il ne serait pas président faut pas l'oublier !

Votre réponse
Postez un commentaire