× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Emmanuel Macron et Petro Porochenko, ce lundi 26 juin 2017.
 

Emmanuel Macron a réaffirmé son refus de reconnaître le rattachement de la Crimée au territoire russe. Il souhaite que l'OSCE veille sur le processus de paix en Ukraine. 

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • jeanlin Daniel
    jeanlin Daniel     

    La France est mal placée pour dire cela car nous avons annexé Mayotte contre l'avis des Comores et ce dans les mêmes conditions.

    Danak
    Danak      (réponse à jeanlin Daniel)

    Rien à voir, les Comores faisaient partis de l'empire colonial français. Ils ont demandé l'indépendance et la France a accepté de négocié dans le cadre des accords de 1973 qui donna lieu à la consultation (référundum local) de 1974. A ce moment là Mayotte a voté contre l'indépendance et est donc resté rattaché à la France.
    La Crimée c'est totalement différent, c'est une province de l'Ukraine que les russes ont envahit avant de mettre en place un référundum pour l'indépendance dont la valadité au vu des circonstances est contestable.
    C'est un peu comme si, dans un scénario loufoque je le concède, l'Italie décide d'envahir la Corse et met en place un référundum pour l'indépendance.

  • jeanlin Daniel
    jeanlin Daniel     

    La France est mal placée pour dire cela car nous avons annexé Mayotte contre l'avis des Comores et ce dans les mêmes conditions.

  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    la Crimée est tellement importante pour la Russie (leurs ports de sous marin et de gros bateaux de guerre), que jamais Poutine ne reviendra dessus.

    Pourquoi ne lui pas en faire cadeau en échange de son "lasse-tomber" da'utres annexion ou futurs envahissements

    Danak
    Danak      (réponse à Alpes et lac)

    Parce que on a déjà fait ce genre de cadeau à Hitler en 1938 avec la Tchécoslovaquie : On a sacrifié ce pays allié de la France et du Royaume-Uni en échange de la "bonne volonté" d'Hitler pour ne pas déclencher de guerre en Europe. On a vu le résultat...
    Poutine c'est pareil, il ne respecte pas les gentils ni les conciliants : il ne respecte que les forts. Si l'UE et les USA reculent sur l'Ukraine, ça va encourager Poutine à aller encore "plus loin".

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à Danak)

    rien a voir !
    Hitler et la tchéquie c'était une autre époque ... Ca faisait partie de l'Autriche-Hongrie.

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à Danak)

    Ca c'est vrai que Poutine ne respecte QUE la force et les forts.
    En ancien du KGB, c'est dans sa formation et son expérience.

    Mais le reste de l'Ukraine libre d'adhérer à l'Europe contre la reconnaissance de la Crimée pourrait être un "basta - toppe la". Il est vrai que la Crimée il ne la lâchera jamais car trop de militaires russes par la bas.

    Danak
    Danak      (réponse à Et maintenant ?)

    C'est pas si simple. D'une part parce que l'Ukraine ne respecte toutes les conditions requises à une adhésion à l'Ukraine. Je ne suis même pas sur qu'il est à l'heure souhaitable que l'Ukraine adhère à l'UE car cela pourrait engendré plus de dumping social.
    Ensuite, as tu déjà oublié comment le conflit Ukrainien a débuté ? C'est parce que l'Ukraine a voulu se rapproché de l'UE. Poutine a jugé qu'un accord entre l'UE était désavantageux pour la Russie, il a alors mis en place des sanctions économiques draconiennes contre l'Ukraine. Le gouvernement Ukrainien a cédé mais cela a conduit à une Révolution et enfin l'intervention de Poutine pour "mater" cette révolution anti-russe. Alors si un simple accord suffit à Poutine pour annexer la Crimée qu'est ce que ce sera si jamais l'Ukraine décide de rejoindre l'UE
    On voit également ça en Syrie : Pourquoi Poutine soutient il tant Assad ? Pas parce qu'il pense que c'est un bon dirigeant aimant et légitime. Parce que Assad se fournit en armes chez les russes.

    ♥ de France
    ♥ de France      (réponse à Danak)

    Pourtant s'il y en a un qui grappille du terrain sur notre monde c'est bien les USA, pour plus de discrétion nous appellerons cela l'OTAN ! Poutine ne serait-il pas juste entrain de limiter cette progression vers son pays ? L'image d'Hitler est souvent associée aux mauvaises personnes dans le but de couper court à toute discussion !

    Danak
    Danak      (réponse à ♥ de France)

    Alors là du tout. Je ne cherche pas à couper court au débat, je souhaite l'encourager. Si je fais le parallèle entre la Tchécoslovaquie et l'Ukraine c'est parce que les deux conflits sont d'une similarité troublante et il ne faudrait pas commettre la même erreur en espérant que Poutine sera assez "clément" pour se contenter de la Crimée : ce serait un aveu de faiblesse de la part de l'UE tout comme la France s'est révélée faible à Hitler en lui sacrifiant la Tchécoslovaquie.
    Je rappelle que l'OTAN n'est en aucun cas l'Empire Nord Américain, il s'agit d'une alliance militaire qui a été historiquement fondé pour se défendre contre expansionnisme de l'URSS et du Bolchévisme. Aujourd'hui, Les pays de l'OTAN concentrent surtout leurs efforts à lutter contre le terrorisme islamiste. Il n' y a que les pro-russes et les complotistes pour voir dans l'OTAN l'incarnation de l'impérialisme des USA.

Votre réponse
Postez un commentaire