Luc Chatel sur la crise grecque: "Nous n'avons le choix qu'entre deux mauvaises solutions"

Luc Chatel sur le plateau de Ruth Elkrief ce jeudi.
 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • johnfr
    johnfr     

    Les grec pensent que l'économie tourne autour de l'argent publique.
    Avec 40% de fonctionnaires actif au travail c'est pas étonnant ...
    Remarque 2000 milliards de dettes pour la France et 25 % de fonctionnaires indécrottable de leurs fonctions une fois embauché.
    A quand le FRANXIS ?

  • Magistro
    Magistro     

    Sur cette affaire, la France ferait mieux de se taire car au moins la Grêce a un solde primaire positif, ce qui n'est pas le cas de la France depuis des décennies. Et franchement, l'avis de Luc Chatel, dans le genre mauvaise solution....

Votre réponse
Postez un commentaire