BFMTV

Covid-19: Macron prédit pour 2021 des "premiers mois difficiles, au moins jusqu'au printemps"

Emmanuel Macron a prévenu, lors de ses voeux, que l'année 2021 serait encore marquée par les crises liées à la pandémie de Covid-19.

"Les premiers mois de l'année (2021) seront difficiles, au moins jusqu'au printemps", a prévenu Emmanuel Macron lors de son allocution télévisée ce jeudi, au cours de laquelle il a présenté ses voeux aux Français pour l'année à venir.

"Les épreuves que nous avons dû affronter auraient pu émousser notre enthousiasme, désaltérer l'espoir. Il n'en est rien", a-t-il ajouté, évoquant la crise du coronavirus qui a marqué l'année 2020.

"Nous saurons faire face aux crises"

"En 2021, quoi qu'il arrive, nous saurons faire face aux crises sanitaire, économique et sociale, terroriste, climatique qui ne s'éteindront pas avec le 1er janvier", a poursuivi la chef de l'État lors de son allocution depuis le palais de l'Élysée. "Les premiers mois de l'année seront difficiles et au moins jusqu'au printemps, l'épidémie pèsera sur la vie de notre pays", a-t-il encore prévenu.

"En 2021 quoi qu'il arrive, nous saurons aussi relever les défis à venir. La transition écologique et la protection de la biodiversité avec la mise en oeuvre des propositions de la Convention citoyenne et d'autres réformes. La lutte pour la République et pour nos valeurs, la laïcité, la fraternité pour plus de sécurité. Et la poursuite de notre engagement pour le mérité, pour le travail, l'égalité des chances et la lutte contre toutes les inégalités et discriminations", a enfin conclu le président.

Emmanuel Macron a ensuite énuméré une liste de prénoms, afin de rendre hommage aux "milliers d'anonymes qui, engagés et solidaires, ont tenu notre pays dans l'épreuve" face à la crise du coronavirus. "Cette épreuve historique a révélé la solidité de notre Nation". Le chef de l'État a ajouté que cette crise avait "révélé des parcours exemplaires qui sont autant de boussoles pour les temps à venir".

Jeanne Bulant Journaliste BFMTV