Le Premier ministre italien Paolo Gentiloni et le président français Emmanuel Macron.
 

 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Mataf35
    Mataf35     

    Décidément, l'automne sera chaud pour sortir de ces projets inutiles aux populations et juteux pour les multinationales. Macron ne déçoit pas ses supporters.

Votre réponse
Postez un commentaire