Christiane Taubira
 

Le 9 avril dernier, Emmanuel Macron disait vouloir "réparer le lien" entre l'Etat et l'Eglise. "Quel lien?", répond aujourd'hui l'ancienne ministre de la Justice, estimant que le devoir du chef de l'Etat est de ne pas mettre de "subjectivité" dans les rapports entre les deux institutions.

Votre opinion

Postez un commentaire