BFMTV

Lettre aux Français: Macron exclut de revenir sur la suppression de l'ISF

Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron. - Yoan Valat - AFP

Le rétablissement de l'ISF est l'une des plus principales revendications des gilets jaunes.

Le gouvernement ne reviendra pas sur la suppression de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) annonce Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français diffusée ce dimanche soir. Annoncée lors des voeux de président, cette lettre vise à cadrer les thèmes du débat national qui doit s'ouvrir mardi et permettre de renouer le dialogue avec les Français après neuf semaines de mobilisation des gilets jaunes.

Depuis janvier 2018, l'ISF a été supprimé et remplacé par l'impôt sur la fortune immobilière, qui frappe les particuliers ayant des biens et droits immobiliers dépassant 1,3 million d'euros après abattement. Son rétablissement est l'une des revendications principales des gilets jaunes. Selon un sondage ifop publié le 6 janvier dernier, 77% des Français seraient par ailleurs favorables à le remettre en place.

Encourager l'investissement

"L’impôt, lorsqu’il est trop élevé, prive notre économie des ressources qui pourraient utilement s’investir dans les entreprises, créant ainsi de l’emploi et de la croissance. Et il prive les travailleurs du fruit de leurs efforts", a affirmé le président de la République dans la lettre. "Nous ne reviendrons pas sur les mesures que nous avons prises pour corriger cela afin d’encourager l’investissement et faire que le travail paie davantage."

"Ces mesures viennent d’être votées et commencent à peine à livrer leurs effets", a défendu le président de la République, qui promet néanmoins que "le Parlement les évaluera de manière transparente et avec le recul indispensable".

Cyrielle Cabot