BFMTV

Viande de cheval: Le Maire "choqué" qu'on redistribue les plats

Bruno Le Maire, vendredi soir sur BFMTV.

Bruno Le Maire, vendredi soir sur BFMTV. - -

Redistribuer les plats retirés de la vente aux plus démunis? "Ce n'est pas ma conception de la solidarité nationale", a fustigé vendredi l'ancien ministre de l'Agriculture.

Redistribuer les plats à la viande de cheval aux associations caritatives? Si le gouvernement a donné son feu vert, l'ancien ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire s'en est indigné vendredi.

La possibilité de distribuer les plats contenant de la viande de cheval retirés de la vente, avait été évoquée jeudi par le ministre de la Consommation Benoît Hamon sur RMC.

"J'ai été choqué par ce geste, a fustigé Bruno Le Maire sur BFMTV. Dire que ces plats cuisinés ne sont pas bons pour les consommateurs mais sont bons pour les pauvres, ça me choque."

"Si c'est consommable, on les étiquette mieux et on les brade parce qu'on estime qu'il ne faut pas gâcher la nourriture. Mais les redistribuer aux pauvres, parce qu'on estime que ce n'est pas assez bien pour les consommateurs qui ne les achèteront pas, ce n'est pas ma conception de la solidarité nationale."

L'étiquetage, un impératif

Sur la gestion de l'affaire de la viande de cheval, Bruno Le Maire estime pour sa part que "la seule chose" qu'il "demande au gouvernement, c'est de se battre sur la traçabilité européenne, c'est de nous donner un calendrier sur l'étiquetage des viandes et des plats cuisinés en Europe, et l'assurance que l'on ne réintroduira pas les farines animales."

A LIRE AUSSI:

>> Notre dossier sur le scandale de la viande de cheval

>> Les plats seront redistribués aux associations

M. T.