BFMTV

Un huis clos "plein de haines cuites et recuites"

Jean-François Copé lors de la réunion de l'UMP, mardi 27 mai

Jean-François Copé lors de la réunion de l'UMP, mardi 27 mai - -

CAFE POLITIQUE - Chaque matin, BFMTV.com sélectionne pour vous le meilleur de l'actualité politique.

#On-refait-l'histoire: Bayrou "a failli remporter" la présidentielle

L'ancien directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy, "Jérôme Lavrilleux qui était très bouleversé, sur BFMTV, a expliqué que l'on ne peut pas faire campagne présidentielle avec 22 millions. C'est faux. Je peux vous le garantir... Moi, j'en ai fait plusieurs, avec 6 millions, et qui ont failli l'emporter...", a expliqué - très sérieusement - François Bayrou, mercredi sur BFMTV.

# "Barre-toi"

"De toute ma carrière politique, j’ai rarement vu une tension aussi terrible. C’était plein de haines cuites et recuites", a confié un ex-ministre, visiblement éprouvé par le huis clos de mardi à l'UMP. "Il faut le reconnaître: Copé a été très digne", explique-t-il.

Pourtant, Jean-François Copé a dû en essuyer des salves lors de cette réunion de l'UMP. Au bout d'une heure et demie , la tension extrême à l'intérieur était à son comble: "Barre-toi", lui a même jeté Dominique Dord. L'ex-trésorier de l'UMP est convoqué à la police financière: "Pour ma famille, ma mère, c'est terrible". Silence. "Ca a été un point de bascule", a raconté en sortant un participant.

# L'UMP, ce n'est plus un parti, c'est un clan

L'ex-ministre UMP Rachida Dati a désapprouvé mercredi le "comité auto désigné" Juppé-Raffarin-Fillon mis à la tête de son parti après la démission de Jean-François Copé et aurait préféré des personnalités "neutres". Relevant sur RTL que depuis la défaite de Nicolas Sarkozy en 2012, l'UMP "ce n'était plus un parti, c'était des clans", avec "des fracturations à petit feu" et des dirigeants qui "généraient des haines", l'eurodéputée a ajouté: "c'est pour ça que le comité auto désigné hier, moi j'étais réticente".

# Pendant ce temps-là, Hollande pense au foot

Sanctionné lors des dernières européennes où le PS est arrivé troisième, le président François Hollande a décidé de se rendre jeudi à... Clairefontaine, le centre d'entraînement de l'Equipe de France de football, dans les Yvelines. Il y rencontrera les Bleus, actuellement en stage de préparation pour la Coupe du Monde 2014 qui débute le 12 juin au Brésil.

A cette occasion, le chef de l'Etat doit déjeuner avec l'ensemble des joueurs et le personnel de la Fédération française de football au Centre national du football. Un bon d'air frais.

Hélène Favier