BFMTV

Un ancien candidat à la présidence de l'UMP condamné pour escroquerie

Julien Amador a été condamné lundi à 24 mois de prison pour escroquerie.

Julien Amador a été condamné lundi à 24 mois de prison pour escroquerie. - -

Julien Amador, qui avait vainement tenté de prendre la tête de l'UMP, a été condamné lundi à 24 mois de prison pour escroquerie.

L'élection pour la présidence de l'UMP n'a pas fini de fournir des rebondissements surprenants. L'un des aspirants au poste de président a été condamné lundi à 24 mois de prison, dont 10 avec sursis, par le juge de Bourg-en-Bresse, nous apprend Le Progrès.

32 personnes avaient déposé plainte contre Julien Amador pour des escroqueries sur le site leboncoin.fr. Il avait notamment vendu des téléphones sans jamais les livrer, ainsi que des fausses locations d'appartement.

Si vous ne vous souvenez pas du candidat malheureux, c'est normal. Outre que la bataille entre François Fillon et Jean-François Copé avait monopolisé l'attention, Julien Amador n'avait pas réuni suffisamment de parrainages pour se présenter.

K. L.