BFMTV

UMP: une motion de censure du gouvernement le 19 ou 20 mars

Jean-François Copé lors d’un meeting à Rennes le 20 février 2013.

Jean-François Copé lors d’un meeting à Rennes le 20 février 2013. - -

Si elle n'a aucune chance d'aboutir, la menace d'une motion de censure déposée contre le gouvernement prend forme. Elle devrait être déposée dès la semaine prochaine à l'Assemblée nationale.

La motion de censure contre le gouvernement Ayrault évoquée par Jean-François Copé et Christian Jacob le 13 février dernier dans un entretien accordé aux Echos, devrait être déposée par l'UMP la semaine prochaine, révèle ce mardi Ouest France. En toute logique, elle devrait être soumise au vote le 19 ou le 20 mars prochain.

Si elle n'a aucune chance d'être adoptée, le PS et ses alliés disposant de la majorité absolue à l'Assemblée, cette motion sera pour la droite un moyen de protester contre la politique économique du gouvernement.

Une motion impatiemment attendue par Jean-Marc Ayrault

De son côté, Jean-Marc Ayrault a déjà expliqué attendre "avec impatience" cette motion de censure censée permettre "une explication de fond devant l’opinion publique".

Au cours de la Ve République, une seule motion de censure avait été adoptée, le 5 octobre 1962, en pleine crise algérienne. Comme le prévoit la Constitution de 1958, le gouvernement avait alors été contraint à la démission.

A LIRE AUSSI:

>> UMP: une "motion de censure" bientôt déposée contre le gouvernement

>> Déficit: l'objectif des 3% en passe d'être abandonné ?

David Namias