BFMTV

UMP: quand Jérôme Lavrilleux disposait d'une voiture avec gyrophare

L'utilisation de gyrophares est réservée à des véhicules d'intérêt général

L'utilisation de gyrophares est réservée à des véhicules d'intérêt général - -

Eric Cesari, directeur général de l'UMP et Jérôme Lavrilleux, ex-directeur de cabinet de Jean-François Copé, disposaient d'une voiture avec gyrophare, selon des informations de "L'Express".

Nouvelle fuite embarrassante pour l'UMP. Alors que le parti fait la chasse aux économies et aux collaborateurs indélicats, L'Express révèle que deux cadres disposaient à une époque de voitures avec gyrophare.

Il s'agit d'Eric Cesari, le directeur général de l'UMP et d'un certain... Jérôme Lavrilleux, l'ancien directeur de cabinet de Jean-François Copé, à l'origine des révélations de l'affaire Bygmalion. Les deux hommes, qui font actuellement l'objet d'une procédure de licenciement pour "faute grave", avaient tous deux le pouvoir de signer les factures.

Puni par le Code de la route

Pour rappel, l'utilisation d'un gyrophare est réservée à des véhicules d'intérêt général comme ceux de la police ou encore les ambulances. Et "le fait de détenir, d'utiliser, d'adapter, de placer, d'appliquer ou de transporter à un titre quelconque les feux réservés aux véhicules d'intérêt général est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe", selon l'article R313-29 du Code de la route. Une amende qui peut monter jusqu'à 750 euros.

Après les factures téléphoniques de Rachida Dati, l'emploi de Nadia Copé, le salaire de Geoffroy Didier… cette information ne devrait pas arranger les affaires de l'UMP, en pleine crise identitaire et économique.

Mélanie Godey