BFMTV

Sarkozy: "les Français attendent des réponses fortes"après les régionales

"Il nous faut maintenant prendre le temps de débattre au fond des choses des grandes questions qui angoissent les Français" a déclaré le président de Les Républicains.

"On ne peut pas passer d'une élection à une autre, comme si les Français ne nous avaient rien dit", a expliqué Nicolas Sarkozy après l'annonce des résultats du second tour des élections régionales dimanche. "Les Français attendent de nous des réponses fortes" à des questions "angoissantes", a-t-il poursuivi, évoquant le message des Français qualifié d'"avertissement". "Les Français doivent être convaincus que nous (Les Républicains, NDLR) auront les réponses à la hauteur des enjeux", lance Nicolas Sarkozy.

"Je veux remercier les millions d'électeurs quelle que soit leur appartenance politique qui se sont portés (...) sur les listes des républicains et du centre", a déclaré Nicolas Sarkozy. "Cette mobilisation (...) ne doit cependant sous aucun prétexte faire oublier les avertissements qui ont été adressés à tous les responsables politiques, nous compris, lors du premier tour", a-t-il ajouté.

"L'unité et l'union ne peuvent pas être de circonstance"

"L'unité dans la famille des Républicains, l'union avec le centre, le refus de toute compromission avec les extrêmes ont permis ces résultats. Ces principes doivent rester les nôtres dans l'avenir", a prévenu le patron du parti Les Républicains. "L'unité et l'union ne peuvent pas être de circonstance mais traduire la volonté déterminée de tous les responsables de l'opposition d'avancer ensemble vers les prochaines échéances", a-t-il fait valoir.

"Il nous faut maintenant prendre le temps de débattre au fond des choses des grandes questions qui angoissent les Français" a déclaré Nicolas Sarkozy, pensant "à l'Europe, la politique économique, au chômage de masse, à notre sécurité, à la façon dont est organisée l'éducation de nos enfants, à l'affirmation de notre identité".