BFMTV

Réforme du collège: Sarkozy dénonce "le mépris et l'arrogance" de Hollande et de Valls

BFMTV

Le président de l'UMP, Nicolas Sarkozy a dénoncé "la prétention, le mépris et l'arrogance" de François Hollande et Manuel Valls après la publication du décret sur la réforme du collège, jeudi lors d'une réunion publique à Rillieux-la-Pape (Métropole de Lyon). Devant 2.500 personnes, Nicolas Sarkozy a critiqué "cette prétention, cette arrogance, ce mépris qui fait que nuitamment le président, et le Premier ministre publient un décret réformant la scolarité de nos enfants sans le moindre débat au Sénat, à l'Assemblée, méprisant tous ceux qui ne sont pas d'accord avec eux".

Fustigeant plus particulièrement la décision de supprimer les classes bilangues, qui pénaliserait l'apprentissage de l'allemand, le président de l'UMP a estimé que c'était "une honte au regard de l'histoire" et de l'amitié franco-allemande. "Quand on reçoit en patrimoine l'amitié franco-allemande (...) et que vous pensez qu'il faut attendre 2015 qu'un gouvernement décide de supprimer les classes bilangues, de supprimer l'apprentissage de l'allemand: c'est une honte au regard de l'histoire".

Faisant l'éloge de "l'excellence" en matière éducative, le président de l'UMP a assimilé la vision de justice scolaire du Parti socialiste à celle d'un train arrivant en retard: "La vision des socialistes est simple: si tous les TER arrivent en retard, alors il n'y a plus d'injustice."

la rédaction avec AFP