BFMTV

Primaire à droite: Copé "pas très loin de la trentaine" de parrainages

BFMTV

Il fait partie des neuf candidats déjà déclarés pour la primaire de la droite et du centre. Jean-François Copé, qui effectue un retour en politique après un retrait obligé à cause des affaires dans lesquelles son nom était cité, assure être tout prêt d'obtenir les parrainages requis pour pouvoir concourir à l'investiture pour la présidentielle de 2017

Les parrainages de parlementaires, "je les ai, je ne suis pas un amateur", a-t-il affirmé au JDD, avant de déclarer sur France 3 en avoir "beaucoup plus que 20 maintenant, nous sommes pas très loin de la trentaine pour les seuls parlementaires". "J'ai aussi pas moins maintenant de 150 maires qui m'ont fait connaître qu'ils me soutiendraient. Les choses avancent", a ajouté l'élu Les Républicains sur la chaîne.

Comme on lui demandait s'il faudrait aider Nathalie Kosciusko-Morizet à obtenir le nombre de parrainages nécessaire, le député-maire de Meaux, en Seine-et-Marne, a répondu: "Un parrainage, c'est quand même un acte personnel, ça n'est pas une monnaie d'échange". Jean-François Copé a cependant ajouté qu'il trouvait "très bien que Nathalie soit candidate parce qu'elle a son message à porter" et "tous ceux qui veulent l'être doivent le faire".

la rédaction avec AFP