BFMTV

Pour Copé, la démission de Sapin serait "la moindre des choses"

BFMTV

Jean-François Copé, président de l'UMP, a jugé mercredi que la démission du ministre du Travail Michel Sapin, qu'il a appelée de ses voeux lundi, serait "la moindre des choses" après l'échec du gouvernement à inverser la courbe du chômage en 2013.

"Dans n'importe quel autre pays démocratique, lorsqu'un président de la République met toute sa crédibilité sur la baisse du chômage et qu'il y a une augmentation du chômage dans de telles proportions, la moindre des choses, c'est quelque part d'assumer une responsabilité politique devant les Français. Donc le départ du ministre du Travail, c'est pour dire: 'on va changer de politique, on va changer les hommes'. C'est la moindre des choses", a déclaré Jean-François Copé sur LCI.

"Il faut quand même qu'à certains moments, François Hollande comprenne que même s'il a gagné l'élection présidentielle de 2012, son échec est tel qu'il ne peut pas continuer d'être sourd à la situation de ce gouvernement. C'est ça que je veux démontrer", a expliqué le député-maire de Meaux, en Seine-et-Marne.

A. K. avec AFP