BFMTV

Plus de 800 maires de droite écrivent une tribune de soutien à François-Xavier Bellamy

François-Xavier Bellamy, Laurent Wauquiez et Manfred Weber, président du groupe PPE au Parlement européen, le 26 avril 2019 à Strasbourg. (Photo d'illustration)

François-Xavier Bellamy, Laurent Wauquiez et Manfred Weber, président du groupe PPE au Parlement européen, le 26 avril 2019 à Strasbourg. (Photo d'illustration) - Patrick Hertzog - AFP

Plusieurs figures des Républicains courtisées par La République en marche apportent finalement leur soutien à la tête de liste de leur parti pour les européennes.

"Il est l'un des nôtres." C'est en ces termes que plus de 800 élus de droite signent dans le JDD ce dimanche une tribune de soutien au candidat Les Républicains aux européennes.

Dans ce texte d'un peu plus de deux pages, les maires soulignent que François-Xavier Bellamy est "la seule tête de liste à être un élu local". C'est d'ailleurs oublier Ian Brossat, adjoint communiste à la maire de Paris, Nicolas Dupont-Aignan, député Debout la France de l'Essonne, Jean-Christophe Lagarde, député UDI de Seine-Saint-Denis, ou encore le conseiller municipal royaliste Robert de Prévoisin, pour ne citer qu'eux.

Les signataires de la tribune saluent chez la tête de liste LR un "engagement pour une Europe qui protège", "une Europe de civilisation". C'est-à-dire, pour ces élus de droite "une Europe qui ne laisse pas errer les migrants dans nos villes" mais "impose" un traitement des demandes d'asile hors de l'Union européenne.

Ils prônent aussi "l'instauration d'une frontière écologique" aux portes de l'espace commun contre le "déficit concurrentiel". Ces élus dénoncent "les ravages de la directive travailleurs détachés" qui, selon eux, "détruit l'emploi local".

Estrosi, Robinet et Moudenc parmi les signataires

En les personnes de François-Xavier Bellamy, Agnès Evren et Arnaud Danjean, le trio de tête de cette liste LR pour les élections du 26 mai, ces maires de droit voient "des fantassins de la France" à Bruxelles et à Strasbourg.

Si le contenu de cette tribune n'a rien de surprenant, certains signataires marquent tout de même un revers pour l'offensive de La République en marche à droite. Comme le rappelle le JDD, seuls neuf élus de droite, non encartés aux Républicains, ont signé une tribune de soutien à La République en marche le 12 mai.

Une initiative bien maigre face aux 803 maires soutenant François-Xavier Bellamy ce dimanche. D'autant que plusieurs figures lorgnées par les marcheurs, comme le maire de Nice Christian Estrosi - qui se montrait pourtant soupçonneux du choix de Laurent Wauquiez -, l'élu de Toulouse Jean-Luc Moudenc ou le maire de Reims Arnaud Robinet n'ont finalement pas fait défaut à leur parti.

Liv Audigane