BFMTV

Nouvelle-Calédonie: Copé soutient le parti des dissidents de l'UMP

BFMTV

Le nouveau parti de droite anti-indépendantiste de Nouvelle-Calédonie, fondé par des dissidents de l'UMP locale, a reçu mercredi le soutien du président de l'UMP Jean-François Copé.

"Nous avons une lettre du président de l'UMP qui soutient clairement notre démarche et me félicite de l'avoir initiée", a déclaré à la presse Gaël Yanno, chef de file de ce mouvement baptisé "Mouvement Populaire Calédonien" (MPC).

Dans ce courrier transmis aux médias, Jean-François Copé propose aux adhérents d'avoir une double adhésion au MPC et à l'UMP, et se réjouit "du positionnement clair de cette formation pour le maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France".

Dans un communiqué, l'UMP locale a de son côté dénoncé "la logique de division" et "l'ambition personnelle de Gaël Yanno, qui cache un inquiétant retour à un logique d'affrontement" avec les indépendantistes.

Lors des dernière élections législatives, les électeurs avaient sanctionné la politique du sénateur Pierre Frogier, président de la filière calédonienne de l'UMP, qui avait conclu une alliance avec les indépendantistes.