BFMTV

NKM fait "cinq propositions pour l'éducation"

BFMTV

Nathalie Kosciusko-Morizet, chef de file UMP de la France droite, a fait mercredi "cinq propositions pour l'éducation", notamment celle de l'autonomie des établissements, en fustigeant le projet de loi sur l'école du ministre de l'Education nationale Vincent Peillon.

"Sous le titre de 'refondation', c'est en réalité à une restauration de l'Ecole des années 80 que Vincent Peillon prépare notre Education nationale", affirme Nathalie Kosciusko-Morizet, lors d'une conférence de presse.

Selon la députée de l'Essonne, dans le projet de loi actuellement débattu à l'Assemblée , il y a "principalement l'idée qu'il suffirait de 'rétablir des postes' pour résoudre tous les problèmes".

L'ancienne ministre propose de "donner enfin leur autonomie aux établissements et équipes éducatives". Outre "l'autonomie budgétaire", le chef d'établissement pourrait "recruter directement leurs enseignants".