BFMTV

Laurent Wauquiez: "Désir est l'incarnation d'une France de nains politiques"

Laurent Wauquiez

Laurent Wauquiez - -

Nomination d'Harlem Désir, situation de l'Europe et discours de Manuel Valls: le député Laurent Wauquiez était l'invité jeudi matin, de BFMTV et RMC.

Le député Laurent Wauquiez était l'invité jeudi matin, de BFMTV et RMC. Voici ce qu'il fallait retenir de cette interview:

#La tacle: "La France est faite de nains politiques"

"Harlem Désir n'est pas jugé compétent au Parti socialiste et on l'envoie en Europe", a regretté le député Laurent Wauquiez qui défend dans un livre - Europe, il faut tout changer - sa vision de l'UE. "Harlem Désir, nommé aux Affaires européennes, est l'incarnation d'une France faite de nains politiques qui ont renoncé à changer l'Europe".

Le comportement face à l'Europe est "le même" à l'UMP qu'au PS, a-t-il jugé tandis que l'UMP a aussi en vue des Européennes de la fin mai "recyclée" certains de ses anciens élus désormais dépouvus de mandats comme Nadine Morano, candidate dans l'Est.

#La proposition: "Une Europe à six"

"En faisant entrer trop de pays, on a tué le projet européen, estime Laurent Wauquiez. L'élargissement a été une erreur. Il faut reconstituer le noyau européen autour de six pays: l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la Belgique, les Pays-Bas et la France. Aux autres, il faut leur expliquer qu'ils ne fonctionnent pas au même rythme. C'est valable pour la Grande-Bretagne, l'Irlande ou la Roumanie".

"Sauver ou sombrer avec l'Europe, c'est ma position", a-t-il exposé. Au sujet de l'immigration, Laurent Wauquiez estime que "la France doit sortir de Schengen" et espère "que ça va devenir la position de l'UMP".

"Ca ne peut pas marcher parce-que les pays européens n'ont pas la même situation par rapport à l'immigration. L'Allemagne a peu d'enfants, elle a besoin d'immigration. La France a plutôt beaucoup d'enfants, elle n'a pas besoin d'immigration", a détaillé le vice-président de l'UMP.

#La prédiction: "La feuille d'impôts va continuer à augmenter"

Laurent Wauquiez n'a pas été convaincu par le discours du Premier ministre Manuel Valls sur les impôts qui devaient cesser de s'alourdir. "La feuille d'impôts ne va pas cesser d'augmenter", a-t-il assuré, et ce, malré les annonces formulées par le nouveau gouvernement.

"Je crois que les Français doivent bien comprendre, qu'ils ne se fassent aucune illusion: avec le gouvernement Valls, la feuille d'impôts va continuer à augmenter [...] Mon sentiment, c'est que l'on met en avant une baisse d'impôts pour une minorité pour tenter de cacher l'augmentation d'impôts pour la majorité".

Samuel Auffray