BFMTV

Juppé veut augmenter les salaires des profs pour qu’ils soient "bien dans leur peau"

Invité ce mardi du 20h de TF1, Alain Juppé a réitéré sa proposition d’augmenter le salaire des professeurs. Le candidat à la primaire de la droite en a profité pour tacler le bilan de Najat Vallaud-Belkacem.

Décidément, Alain Juppé n’en démord pas avec l’Education nationale. Le candidat à la primaire de la droite veut réformer l’école, à commencer par le salaire des enseignants. Au 20h de TF1 ce mardi, le maire de Bordeaux a déploré qu’ils soient sous-payés par rapport "aux grands pays qui sont autour de nous". "L’Education nationale ne fonctionnera pas si les professeurs ne sont pas bien dans leur peau", a ajouté l’élu "Les Républicains", proposant d’augmenter de 10% les salaires des enseignants du primaire.

Une promesse non tenue de Hollande?

Interrogé à propos des critiques de la ministre de l'Education nationale, qui a récemment évoqué les "promesses de Gascon" du maire de Bordeaux, celui-ci a rétorqué: "En matière de promesse de Gascon, l'actuelle ministre est assez bien placée". "Quand elle nous explique que les 60.000 emplois annoncés ont été en partie créés, j'aimerais qu'on nous dise exactement quel est le nombre de professeurs, bien formés, nouveaux, qui sont en présence des élèves. On se rendrait compte que l'engagement n'a pas été tenu", a déclaré Alain Juppé.

Entre les deux, les pics vont bon train. Vendredi, Najat Vallaud-Belkacem avait ironisé sur la proposition du maire de Bordeaux d'augmenter de 10% le salaire des professeurs des écoles. La ministre de l’Education nationale a de son côté indiqué que la promesse de campagne de François Hollande sera respectée "d’ici la fin du quinquennat".

P.P. avec AFP