BFMTV

Juppé: "Les Français musulmans doivent dire qu'ils n'ont rien à voir avec cette barbarie"

-

- - BFMTV

Le maire de Bordeaux, candidat à la primaire de droite, appelle les musulmans de France à se désolidariser des actes de Daesh.

La laïcité en France? Plus de trois jours après les attentats qui ont frappé Paris, Alain Juppé le répète sur BFMTV et RMC: "il ne faut pas pratiquer l'amalgame. La laïcité, c'est la possibilité pour tous les Français de pratiquer la religion de leur choix".

Mais "à une condition", rappelle le maire de Bordeaux: "que les Français musulmans disent clairement qu'ils n'ont rien à voir avec ce fanatisme, cette barbarie. ll faut qu'ils disent qu'ils souscrivent pleinement aux valeurs de la République".

Imposer le prêche en français

Quant aux imams qui apportent une parole de haine, "il faut les virer", ou "les mettre en prison" lorsqu'ils sont Français, selon Alain Juppé.

"Je propose également c'est qu'on oblige à prêcher en français dans les moquées. On est en France, alors on ne prêche pas en arabe. Dans les églises, on ne prêche plus en latin! On l'a fait dans l'ancien temps, mais plus maintenant".

Ensuite, conclut Alain Juppé, "il faut trouver le moyen d'imposer aux ministres du culte musulman une formation civique, un diplôme universitaire qui permette de valider leurs connaissances civiques sur la République".

A. K.