BFMTV

Henri Guaino: "je ne me sens à aucun moment responsable" des menaces de mort contre le juge Gentil

Le député UMP des Yvelines Henri Guaino le 28 mars 2013 sur BFMTV

Le député UMP des Yvelines Henri Guaino le 28 mars 2013 sur BFMTV - -

Henri Guaino, député UMP des Yvelines, était l'invité de BFMTV/RMC, jeudi matin. Il est longuement revenu sur les menaces de mort à l'encontre du juge Gentil.

Le juge Gentil menacé de mort? Si Henri Guaino a condamné jeudi ce courrier visant nommément le juge qui a mis en examen Nicolas Sarkozy dans l'affaire Bettencourt, le député des Yvelines a toutefois maintenu les critiques qu'il avait déjà formulées contre la magistrature.

Guaino ne se sent "pas responsable" de ces menaces

"Evidemment, les menaces de mort contre n'importe qui sont insupportables et totalement condamnables, mais je trouve que la position prise par le syndicat de la magistrature est effrayante", a-t-il assuré jeudi matin sur BFMTV, affirmant qu'il "maintenait" ses propos lorsqu'il dénonçait il y a quelques jours une procédure "qui déshonorait la justice" et un juge qui "salit la France".

"Je ne me sens à aucun moment responsable de ça", a-t-il poursuivi au sujet des menaces de mort visant le juge Gentil.

Guaino pas cité à comparaître dans l'affaire Bettencourt

Puis Henri Guaino a affirmé qu'il n'avait pas reçu de citation à comparaître pour l'instant. "Mais j'attends la suite avec sérénité", a-t-il assuré, promettant que personne ne le priverait de sa "liberté d'expression".

"J'ai un droit à l'indignation total et imprescreptible", a-t-il soutenu sur BFMTV.

Puis, interrogé sur la crise et après avoir écouté le témoignage d'une retraitée qui déclarait envisager de voter FN après avoir voté à gauche pendant des années, Henri Guaino a reconnu une situation de crise "semblable à celle des années 30" mais a refusé de désigner un responsable unique.

"Nous devons tous ensemble prendre la responsabilité" des politiques menées ces dernières années, a-t-il appelé, invitant à ne pas rejeter la faute de la crise sur sur tel ou tel parti politique.