BFMTV

Estrosi: "cinquièmes colonnes" islamistes en France, la "3e guerre mondiale déclarée"

Le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi lors d'un meeting à Nice, le 22 avril 2015

Le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi lors d'un meeting à Nice, le 22 avril 2015 - Jean-Christophe Magnenet, AFP

Le député-maire UMP de Nice, Christian Estrosi, a affirmé dimanche sur France 3 que la France devait faire face à des "cinquièmes colonnes" islamistes et qu'une "troisième guerre mondiale" était déclarée à "la civilisation judéo-chrétienne" par "l'islamo-fascisme".

Interrogé sur l'attentat évité contre des églises à Villejuif (Val-de-Marne), M. Estrosi, candidat aux régionales en Paca face notamment à Marion Maréchal-Le Pen (FN), a déclaré: "oui les catholiques sont menacés", "en France, les catholiques sont une cible".

"La civilisation judéo-chrétienne dont nous sommes les héritiers aujourd'hui est menacée", a-t-il ajouté.

"Islamo-facisme"

Selon lui, "l'immense majorité des musulmans de France qui aujourd'hui placent les lois de la République au-dessus des lois religieuses" essaient "de nous trouver en refuge parce qu'ils se sentent menacés par ce que j'appelle l'islamo-fascisme".

Cet "islamo-fascisme" est "présent en Irak en Syrie" mais aussi "ailleurs", et notamment en France, "à travers les cinquièmes colonnes et (leurs) réseaux infiltrés dans nos caves, dans nos garages, dans les lieux clandestins", a lancé Christian Estrosi.

Relancé sur l'expression "cinquièmes colonnes", il a poursuivi: "J'y vais fort, oui ! C'est une troisième guerre mondiale qui nous est déclarée, il faut en être conscient" et "dire la vérité".

la rédaction avec AFP