BFMTV

Compiègne: l'adjointe (LR) au maire tweete une citation du "Hitler de Birmanie"

L'élue a rapidement effacé son tweet

L'élue a rapidement effacé son tweet - Capture d'écran Twitter

Une élue de Compiègne (LR) a tweeté une citation d'un moine bouddhiste birman condamné pour incitation à la haine après ses propos sur les musulmans. Rapidement, elle s'est faite épingler notamment par Laurence Rossignol.

Le tweet a rapidement été effacé mais n'est pas passé inaperçu. Arielle François, l'adjointe au maire (LR) de Compiègne (Oise), a publié sur Twitter une citation d'Ashin Wirathu, surnommé le "Hitler de Birmanie" par le magazine Time en 2013. 

Une citation pleine de "sagesse"

Vendredi soir, l'élue publie une photo du moine bouddhiste Ashin Wirathu accompagné de la citation:

"Vous pouvez être plein de gentillesse et d'amour, vous ne pouvez pas dormir à côté d'un chien enragé. Si nous sommes faibles, notre pays deviendra musulman".

A laquelle elle ajoute le commentaire : "Sagesse". 

Le lendemain, Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et du Droit des femmes et sénatrice de l'Oise de 2011 à 2014, dénonce la publication. 

Dans la foulée, Arielle François supprime son tweet, en s'excusant. L'élue indique qu'elle "ne savai(t) pas qui était cet homme", condamné à 25 ans de prison pour incitation à la haine en 2003.

Ce n'est pas la première fois que l'élue, ancienne UDI et fervente opposante au Mariage pour tous, fait part de ses opinions. En juin 2015, en pleine manifestations des taxis elle lançait:

"Comment les chauffeurs maghrébins ont-ils fait pour se payer une licence alors que les Français ne le peuvent pas ?"

Mélanie Longuet