BFMTV

Brice Hortefeux préconise des travaux d'intérêt général pour "les touristes inconscients"

Brice Hortefeux aux funérailles de Charles Pasqua aux Invalides à Paris, le 3 juillet 2015

Brice Hortefeux aux funérailles de Charles Pasqua aux Invalides à Paris, le 3 juillet 2015 - STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Pour l'ancien ministre de l'Intérieur, il faudrait faire signer une décharge aux voyageurs qui souhaitent se rendre dans des zones déconseillées au tourisme.

Au lendemain de l'hommage national rendu aux deux soldats français morts au Burkina Faso en libérant deux otages français, Brice Hortefeux a dénoncé, mercredi 15 mai, sur LCI "l'irresponsabilité" de certains "touristes inconscients" et a proposé la mise en place de travaux d'intérêt général pour les voyageurs qui auraient fait prendre des risques inconsidérés aux troupes françaises pour leur venir en aide. 

"Ce n'est pas la même chose d'être pris en otage lorsqu'on effectue une mission humanitaire, une mission militaire, que d'être pris en otage quand c'est simplement à l'occasion d'une visite touristique", a expliqué le député européen, rappelant toutefois que "quand nos compatriotes sont en danger, sont pris en otage, il faut bien sûr tout mettre en oeuvre pour venir les secourir et les libérer".

"S'il y en a vraiment qui veulent prendre des risques, qui trouvent leur épanouissement en ayant un peu d'adrénaline, il faut qu'ils signent une décharge", a plaidé Brice Hortefeux, soulignant qu'il existe "plusieurs possibilités juridiques sur l'encadrement".

"On peut très bien considérer que ceux qui ont bénéficié de la solidarité malheureusement dans des conditions dramatiques pourraient assumer des travaux d'intérêt général en contrepartie", a-t-il ajouté. 
Mélanie Rostagnat