BFMTV

Baroin révèle avoir suivi Fillon au Trocadéro en pensant qu'il allait jeter l'éponge

Invité jeudi matin sur BFMTV et RMC, François Baroin, sénateur-maire de Troyes et chef de file du parti Les Républicains aux législatives, est revenu sur la campagne présidentielle qui a porté Emmanuel Macron au pouvoir.

"C'est vrai", François Baroin a accompagné François Fillon au Trocadéro, le 5 mars dernier à Paris, parce qu'il pensait qu'il allait abandonner sa candidature à la présidentielle, en raison des affaires. Ce jour-là, sur l'estrade et devant la foule, le sénateur-maire de Troyes se tenait derrière François Fillon, comme pour le soutenir dans sa persévérance, or il n'en était rien.

"Je pensais que les conditions et les circonstances politiques étaient telles" que François Fillon allait renoncer ce jour-là à être candidat, "mais il a été courageux. Il y a eu une mobilisation très forte du Trocadéro, en tout cas il y a puisé une force et une ressource qui fait que de toute façon, c'est lui qui avait les clés politiques".

"François Fillon avait les clés de tout"

Englué dans l'affaire qui porte son nom, François Fillon avait su transformer ce rendez-vous du Trocadéro en coup de force, malgré une pluie battante, en réunissant une foule de militants favorables au maintien de sa candidature, quand les pressions se multipliaient pour son retrait parmi les ténors Les Républicains.

Aurait-il fallu le remplacer par un autre candidat? "Cette question ne pouvait pas se poser", assure François Baroin. "C'est François Fillon qui avait les clés de tout. C'est lui qui avait été investi sur le mandat. C'était le choix d'un homme qui avait l'investiture, ce qui pose d'ailleurs les conditions singulières de l'organisation de la primaire" de la droite et du centre.

Alexandre Le Mer