× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Photo d'illustration.
 

À l'autonome, la désignation d'un nouveau chef à la tête des Républicains devrait être le point de départ de la "recomposition" de la droite après sa défaite à la présidentielle. Tour d'horizon des forces en présence pour la bataille de la rue de Vaugirard.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    la guerre des chefs ....

    NON la démolition des LR.
    Ce parti est artificiel : la guerre Fillon - Coppé l'avait montré

    Sarko ne tien plus "SON" parti.
    Il a voulu "rassembler trop large.

    Qu'il appelle son parti le "Sarkoland" (ou équivalent) et alors chacun est dedans ou dehors et alors, ce sera un petit parti mais un parti uni.

    Il ne peuvent pas "régner", donc ça ne sert à rien d'être gros pour accumuler des voix artificiellement. Les LR (tout comme le PS) doivent se reconstruire : la graine doit être saine.

    Et puis les" à gauche de la droite" doivent se trouver un autre parti.
    Pourquoi pas avec Macron.

  • Démocratepasfacho
    Démocratepasfacho     

    Et vous allez voir la tuerie quand baroin Copé vont s en mêler et que Sarko va tirer les ficelles par derrière !!! Ça va saigner la dedans

  • Démocratepasfacho
    Démocratepasfacho     

    Oui.on votera pour leurs candidats quand le programme sera connu. Trop de différence entre les courants pour comprendre qq chose

  • bergheim
    bergheim     

    clairon, sonnez la charge, qui va taper le plus fort ?

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Tout ceci revient a dire qu'ils ne sont pas prêts. Dans ces conditions comment peuvent-ils solliciter des votes en leur faveur .

  • Tarco 14
    Tarco 14     

    Tout ceci revient a dire qu'ils ne sont pas prêts. Dans ces conditions comment peuvent-ils solliciter des votes en leur faveur .

Votre réponse
Postez un commentaire