Laurent Wauquiez, Éric Ciotti et Valérie Pécresse.
 

Sans chef, Les Républicains sont confrontés à deux tentations: celle de la majorité incarnée par les "constructifs", et celle de "l'union des droites" avec le Front national.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • dano54
    dano54     

    Affirmation éculée de la gauche qui ne sait rien trouver d'autre que de décréter depuis des années l'attirance de la droite par le FN !

  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Voilà, comme le PS, les LR vont disparaitre.
    Macron aura eu leur peau !

    Comme le PS, sans chef et ayant "subii" une primaire fratricide, ils ne peuvent s'en remettre, sauf s'ils se divisent au plus tôt :
    - fondamentalistes
    - coopératifs
    - rejoindre Macron

    Ainsi chacun aura son "petit chef" et il rebâtiront un parti.
    Ils on cinq ans pour ça.

  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    C'est comme le PS : trois choix !

    - L'extreme (pour LR c'est le FN, pour le PS c'est Mélenchon)
    - les modérés coopératifs et travailler AVEC Macron.
    - rejoindre Macron.

    La seule manière de se reconstruire est modérés coopératifs.
    S'ils veulent faire du Fillon-Wuaquiez-Ciotti, Macron va leur couper l'herbe sous les pieds et ne pourront jamais se reconstruire.

    Pour reprendre de la crédibilité, la seule solution c'est coopérer avec Macron, en gardant des details de discordance.
    Car .... Macron ça va marcher et les français vont devenir fan.
    Alors pourquoi du Wauquiez avec opposition systèmatique à la mode grand'papa ???

  • ♥ de France
    ♥ de France     

    Ils sont nullement tiraillés, ils iront bien docilement rejoindre "en marche" mais dans 5 ans l'on s'en rappellera, surtout si le quinquennat de Macron est déplorable et ce sera la fin des LR.

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à ♥ de France)

    ah bon .... vous prévoyez déjà un bilan déplorable ???
    qui aurait fait mieux que Macron ?

    Fillon, surement pas.
    Le FN .... pffft
    Quant aux autres ...

Votre réponse
Postez un commentaire